GalerieMouvances 2 place des Vosges – Paris

Sculpteurs > RAMON Gérard

Information sur l'artiste
XSculpteur français, né à Paris en 1935.
Il vit et travaille à Paris dans le 14ème arrondissement.
Ancien élève de l'Ecole Nationale Supérieur des Beaux Arts de Paris. Professeur de sculpture à l'Ecole Supérieure des Arts Appliqués « Duperré » à Paris jusqu'en 1995. Les matériaux qu'il emploie sont le cuivre façonné (pièces uniques), le bronze coulé (pièces numérotés sur huit exemplaires), la terre cuite.

Ramon travaillant dans son atelier parisien, il affectionne le travail du métal en feuille à grosse épaisseur (12,15/10). Cette technique lui a permis de réaliser des oeuvres de grandes dimensions. Le cuivre demi-rouge est son matériau préféré. Chaque réalisation dans cette technique est une ouvre unique mais certaines ont été moulées et reproduites en bronze ou en ardoisolythe (résine de polyestère).

1954-1961 : Études à l'ENSBA de Paris: ateliers Flubert Yencesse et Marcel Gimond.

1961-1976 : Réalisations de nombreuses sculptures en cuivre façonnné pour les villes nouvelles de la Région Parisienne : Maurepas, Villepreux, Rambouillet, etc. dans le cadre des « Créations Urbaines Jacques Riboud ».

1976 : Rétrospective « Dix Ans de Sculpture » à l'hotel George V à Paris. Directeur Artistique de la Société « Arcité » dont la vocation était la promotion de « l'art sur la place publique » jusqu'en 1981. Acquisiton de trois sculptures monumentales par Acchram Qjjeh

1979 :
Exposition personnelle itinérante dans cinq grandes villes du Sud-Ouest de la France : Angoulème, Bordeaux, Périgueux, la Rochelle. Biarritz. Réalisation d'une sculpture monumentale pour Lui nouveau quartier de Cormeilles- en-Parisis.

1980 : Exposition personnelle à « Architectural-Gallery » avenue George V, Paris.

1981 :
Réalisation d'une sculpture-fontaine à Périgueux. Réalisation dune sculpture pour le siège de la Sécurité Sociale à Creil. Inauguration d'une sculpture monumentale pour l'hopital de la Rochelle.

1983
: Exposition personnelle de pièces monumentales à l'Abbaye Royale de Fontevrault Réalisation de sculptures pour les villes de La Flèche et de Dreux .

1984- 1985 : Lauréat du concours pour la réalisation d'une fontaine-rouvre-d'art pour la
place des Victoires à Mulhouse.

1986
: Expositon personnelle à la Galerie J.P. Joubert, avenue Matignon, Paris . Réalisation d'une sculpture monumentale pour le Port Autonome de Paris à Limay.

1988 : Réalisation d'une sculpture monumentale pour le centre-ville de Périgueux. Réalisation d'une sculpture-fontaine pour la rue piétonne de Melun. Réalisation d'une sculpture pour une piscine à St. Tropez, propriété de Mr. Khami. Participation à une exposition à la Galerie de L'Orangeraie à Genève.
Réalisation d'une sculpture monumentale en bronze ( I.5 tonne (je métal) pour la commémoration du bicentenaire (le la Révolution Française, à La Valette-d u-V ar.

1990-1991
: Réalisation d'une sculpture-fontaine pour une propriété privé à Ibiza en Espagne.
Réalisation d'une sculpture pour le Groupe Score à Paris La Défense.
Exposition personnelle à la Galerie Art-Expo à Paris .
Exposition personnelle à la Galerie Mouvances, place des Vosges. Paris.
Exposition personnelle à la Galerie Colette Dubois, rue Saint Honoré,
Paris..

1992 : Exposition personnelle à la Galerie Mouvances, place des Vosges. Paris.

1993 : Amènagement architectural d'un carrefour routier dans l'aglomération de Périgueux.

1994
: Exposition personnelle à la Galerie Mouvances, place des Vosges à Paris.
Participation par l'envoi de sept oeuvres à l'exposition Mont-de-Marsan -Sculptures au Musée Despiau-Wlérick.

1995
: Exposition personnelle à la Galerie Colette Dubois, rue Saint Honoré, Paris..

1997
: Exposition personnelle à la Galerie Colette Dubois, rue Saint Honoré, Paris avec le peintre B. Toppi.

1998 : Exposition personnelle à la Galerie Maité Lefranc au havre avec le peintre Alain Bonnefoit.

1999 : Exposition personnelle à la Galerie Colette Dubois, rue Saint honoré. Paris avec le peintre B. Toppi.

2000 :
Réalisation et mise en place d'une sculpture pour une piscine à Palm Beach en Floride (USA).
Exposition personnelle à L'Abbaye des Cordeliers à Sarrebourg et dans les rues de la ville.
Réalisation d'une sculpture monumentale pour un environnement architectural à l'entrèe de l'usine d'assainissement des eaux de Lagny (SIARL).

2001 : Mise en place de la sculpture de Lagny.Acquisition par la Mairie Lie Sarrebourg d'une sculpture monumentale.
Participation à une exposition de groupe à la Galerie Colette Dubois,

2002 : Exposition personnelle à la Galerie Colette Dubois, rue Saint Honoré. Paris.


"Introduction à une exposition"

par Victor Barker (Ecrivain Australien)

Les artistes sont exhibitionnistes par nature. D'habitude, ils désirent montrer ce qu'ils ont créé. Quand leur sujet est le corps humain, il s'agit en même temps de l'exhibitionnisme de l'artiste et de son modèle. Les deux ont conscience de soi-même et des regards qui se poseront sur eux.

Mais Gérard Ramon n'exhibe pas son travail, il l'habite. Il recherche beaucoup plus que la simple -présentation de surfaces parfaites. ("est un artiste qui a appris les dures leçons de la tradition classique et quia ensuite développé son savoir-taire dans un style unique qui évite les culs-de-sac des théories contemporaines exagérées. II a appris comment laisser son coeur guider sa tète et ses mains.

Grâce à son identification complète avec ce que ressentent ses modèles, Ramon place infailliblement le centre de gravité de chaque pièce de telle façon que chaque partie du corps exprime sa propre tension, est remplie de sa propre énergie. La tête s'incline, te bras se tend - les autres parties du corps s'ajustentet l'équilibre de la forme entière change subtilement. On peut immédiatement sentir, lorsque le poids du corps est déplacé vers une partie inhabituelle, que l'ensemble se rééquilibre pour atteindre une stabilité absolue, par la puissance des genoux ou le contrepoids des fesses. Et pourtant les oeuvres de Ramon ne semblent jamais lourdes, et l'on perçoit un léger trait d'humour dans plus d'une de ses pièces.

Pouvoir exprimer ses propres sentiments et les émotions profondes de ses modèles comme il le fait est magique. Il amble alors naturel qu'if ait choisi pour la réalisation de ses travaux des techniques d'alchimiste, transformant des métaux vils en créations qui sont réellement de l'or. Du léger trait de crayon au modelage tactile de la glaise, le savoir-faire de Ramon évolue vers l'emploi des outils de métallo pour transformer la dureté du bronze et du cuivre en êtres chauds et sensuels. J'ai du mal à croire que sa sculpture représentant la mère et l'enfant a commencé son existence sous forme d'une feuille de métal.

Pour la plupart des sculpteurs tout ceci serait déjà un aboutissement, mais Ramon ajoute un autre défi à relever dans son art. S'il crée des pires grandeur nature ou même des petites figures à la perfection minutieuse, il consacre une grande part de son travail à la création de sculptures monumentales pour la place publique, souvent, pour les municipalités. II partage ainsi son art avec des passants, qui peuvent s'arrêter et vivre, l'espace d'un instant, les émotions que Ramon a capturées dans sa sculpture.

C'est le travail d'un artiste qui aime et admire la sensualité du corps humain et veut partager cet amour et cette admiration avec tout le mande. Sers créations sont si pleines de chaleur et d'énergie que lorsque je les regarde, je ne serais pas surpris de les voir se redresser et partir...

Les oeuvres de Gérard Ramon mettent l'art et la beauté au service d'une des plus grandes tâches qui s'offre à notre génération. réconcilier les habitants à leur cadre de vie ; créer pour eux des lieux où ils trouvent le bonheur de vivre auquel ils ont droit.             Jacques RIBOUD (promoteur et urbaniste)


« L'élan » sculpture en cuivre façonné. Maurepas (France)
Après son apprentissage de sculpteur auprès d'un maître . Marcel Gimond, aux Beaux Arts de Paris, Ramon rencontre, en 1963, un bâtisseur . Jacques Riboud, qui lui demande de collaborer à la construction de villes nouvelles, comme Maurepas et Villepreux, dans la région parisienne Pendant plusieurs années, Ramon se consacre à la création de sculptures qui trouveront leur place dans la cité. Pour cela il mettra au point la technique du façonnage du cuivre en feuille (technique qui peut trouver son origine dans la dinanderie).

Cette aventure sera consacrée par une grande rétrospective « Dix ans de sculpture », à l'Hotel George V, à Paris. C'est là qu'Acchram Ojjeh (le financier saoudien qui acheta le a France » en 1970), grand amateur d'art, acquière plusieurs sculptures monumentales qu'il installera dans ses propriétés en France. Ramon sera nommé directeur d' "Arcité", société dont la vocation sera de mettre au service des collectivités son expérience de créateur de sculptures « urbaines ».

Après plusieurs expositions en France, Ramon installe des sculptures de sa création à Périgueux, Bordeaux, La Rochelle, Mulhouse, Melun, Paris la Défense.

En 1989, pour le Bicentenaire de la Révolution Française, La Valette du Var, cité provençale, commande un monument en bronze pour commémorer cet événement.

En 2002, installation d'une sculpture monumentale, pour un collectionneur, à Palm Beach en Floride (USA).

La société ON (Vivendi Walter), commandera à Ramon une sculpture-fontaine qui sera installée dans un site industriel à Saint-Thibaud-les-Vignes, en 2002.

De 1978 à 1995, Ramon enseigna la sculpture à L'Ecole des Arts Appliqués « Duperré » à Paris.

La Galerie Mouvances, place des Vosges. à Paris, lui consacrera plusieurs expositions personnelles.

 

  • Au bain
    Bronze N° 1/8 - 1999 - H.26 cm
  • Nostalgie
    Bronze - 1989 - H.29 cm
  • La Sièste
    Brone N° 4/8 - 1989 - H.26 cm
  • La Douleur
    Cuivre fançonné - 1999 - Pièce unique - H.120 cm
  • La Tendresse
    Bronze N° 1/8 - 1997 - H.30 cm
  • La Surprise
    Bronze N° 1/8 - 2001 - H.68 cm
  • Le Rêve
    Bronze N° 4/8 - 1995 - H.30 cm
  • La Fillette
    Bronze N° 1/8 - 1999 - H.67 cm
  • L'envol
    Bronze N° 1/8 - 1999 - H.26 cm